Archive | Uncategorized RSS feed for this section

A dans un an !

18 Sep

L’association se met en pause pendant un an. Merci à tout ceux qui ont contribué aux activités de l’association durant cette année riche en évènements politiques.

A dans un an !

Trivial pursuit citoyen à Rosny Sous Bois

29 Avr

Mercredi 18 avril, Tous Citoyens était à Rosny sous Bois pour animer notre Trivial pursuit Citoyen.

Le principe : plusieurs questions réparties dans les catégories suivantes :

1) Institutions françaises et européennes

2) Droits et devoirs du citoyen, valeurs de la République

3) Actualité politique et internationale

C’était une vraie réussite : merci à Louise et Anaïs, aux jeunes de Rosny sous Bois et au Cercle J

Conférence: « Pourquoi je n’irai pas voter en 2012 »

19 Mar

    Les instituts de sondages ne connaissent pas la crise ; pour s’en apercevoir, il suffit de jeter un coup d’oeil à la Une des grands quotidiens : chaque jour, nous sommes submergés par des vagues de chiffres, par des multiples indices, entre des tendances haussières, baissières et des renversements de situation, le tout auréolé des très saints IFOP, Ipsos, TNS. La fragilité de leurs prévisions qui excitent tant les chroniqueurs masque pourtant une réalité facilement quantifiable : l’abstention. Avant d’être une bataille pour un candidat, les prochaines présidentielles devront être une bataille pour la démocratie. Depuis septembre, l’association Tous Citoyens place la question de la citoyenneté au coeur de l’institut de la rue Saint Guillaume. Elle organisait le jeudi 8 mars sa première conférence sur le thème de l’abstention : «Pourquoi je n’irai pas voter en 2012».

affiche8mars.jpeg    Devant une trentaine d’étudiants fuyant l’agitation fiévreuse du Basile, Claire Schreiber, présidente de l’association, recevait ainsi trois intervenants dont les approches différentes permirent de cerner et d’éclairer ce fléau des vingt dernières années : Razik Metiche de l’association laBalle au Centre (Bobigny), Céline Braconnier, sociologue à l’université de Cergy-Pontoise et co-auteur de La démocratie de l’abstention, ainsi que Claude Dilain, sénateur PS de Seine Saint Denis.

    D’après leurs témoignages, l’engouement pour les élections présidentielles de 2007 ne fut qu’une parenthèse. En réalité, depuis, chaque élection est l’occasion de battre un bien triste record : celui de l’abstention. Dans les quartiers populaires, le sentiment d’abandon, l’impression que rien n’a changé malgré les alternances, la défiance envers les politiques ont contribué à la désaffection croissante des électeurs pour la vie politique. Mais comme le rappelle Cécile Braconnier, pour comprendre l’abstention, il faut en analyser les causes structurelles : l’école porte selon elle une responsabilité dans ce désintérêt massif. En effet, l’éducation civique n’est pas assez valorisée dans le système scolaire ; il est possible de quitter l’enseignement secondaire sans les moindres connaissances en ce qui concerne les institutions de la Vème république, les clivages partisans, les enjeux électoraux. Le fort taux d’abstention aux législatives de 2007 serait ainsi en partie dû à la méconnaissance du rôle de l’Assemblée Nationale. Les raisons des réticences des gouvernements à mettre en place une telle « éducation politique » sont fondées : en effet, dès lors que l’on enseigne ce qu’est « la gauche » et ce qu’est « la droite », la question de l’impartialité du professeur se pose.

    Une autre variable du vote mise en lumière par les intervenants est l’importance du « leader d’opinion ». Souvent politisé, impliqué dans la vie associative du quartier, disposant d’un tissu social très dense, le « leader d’opinion » peut inciter les autres à s’inscrire sur les listes électorales et à aller voter. Cette dynamique d’entrainement joue un rôle fondamental dans le déplacement aux urnes ; c’est pourquoi les lentes démilitantisation et désyndicalisation des habitants de ces quartiers ont joué dans leur dépolitisation. En réponse à cela, des associations, notamment Tous Citoyens, ont mené des campagnes d’informations et d’inscriptions sur les listes électorales. Mais si le porte-à-porte a fait ses preuves outre-atlantique, ce n’est que récemment que des grands partis s’y intéressent en France. Cette étude, par exemple, a été réalisée pour le PS par un ancien élève de Sciences Po, aujourd’hui doctorant en économie au MIT (Vincent Pons).

Ainsi, l’abstention, nourrie de malaise actuel et de dépolitisation structurelle constitue l’un des dangers majeurs de nos démocraties modernes. Chaudement applaudis, les intervenants avertirent, en guise de conclusion, qu’à ne s’intéresser qu’à la température de l’eau, on en oublie la tempête.

Paul Laurent

Contrat citoyen : le site web !

14 Mar

Le site Internet du contrat citoyen est désormais en lignehttp://contratcitoyen.fr/

Une pétition est également en ligne, n’oubliez pas de la signer !

Pourquoi voter en 2012

14 Mar

Nous vous invitons à lire cet article de Vacarme qui bien qu’un peu long donne beaucoup de réponses pour convaincre les abstentionnistes !

http://www.vacarme.org/article2110.html

Le contrat citoyen proposé à François Bayrou

25 Fév

Image

Ce mercredi 22 février, M. Bayrou était en visite dans la ville de Gennevilliers. L’occasion pour nous de le rencontrer lors d’un repas organisé par Banlieue Plus durant lequel plusieurs responsables associatifs étaient présents.

Après la présentation du projet, M. Bayrou s’est déclaré très intéressé et nous a affirmé son soutien. L’engagement a d’ailleurs été pris de travailler ensemble sur la question dans les semaines qui suivent. Quelques heures plus tard, sur le site officiel de François Bayrou, le contrat citoyen était mentionné dans le compte rendu de cette visite en banlieue. Cependant, nous ne pouvons que déplorer le fait que M. Bayrou ce soit approprié cette initiative :

« (…) le député des Pyrénées-Atlantiques a proposé une « évaluation citoyenne des promesses ». Cette évaluation, a-t-il expliqué, serait « ouverte aux experts, aux associations et aux citoyens ». Chaque année, ils feraient le point concernant chacune des promesses du futur locataire de l’Élysée. « On peut changer le mode de gouvernance en évaluant et en écoutant les propositions de chacun. »

(Pour le texte complet, suivre le lien vers le site officiel de François Bayrou).

Nous préférons interpréter cette appropriation comme la preuve que le contrat citoyen est une idée séduisante qui répond à une réel problème de démocratie et espérons qu’un travail sera possible entre notre collectif et les différentes équipes de campagne.

Appel pour un contrat citoyen

22 Fév

Notre association, en partenariat avec La Balle au Centre, 4 Chem1 Evolution, Jeune et Europe, Humanitaria et Cités en Mouvement a décidé de lancer un appel aux candidats à la présidentielle pour renouer le dialogue entre citoyens et politique.

Voici le texte de l’appel :

Mesdames, Messieurs les candidats à l’élection présidentielle, il est temps de vous engager et de tenir vos promesses électorales!

La fracture entre les citoyens, les élus et les partis politiques est de plus en plus profonde. L’absence de crédibilité, le désenchantement ainsi que l’abstention sonnent comme des alertes pour notre démocratie. Ces maux, malheureusement, sont trop peu combattus. L’endormissement politique qui touche notre pays affecte votre légitimité et vos capacités de réformes. Essayons, ensemble, vous candidats et nous citoyens, de recréer un lien. Bien sûr, les quelques mois de cette campagne présidentielle ne suffiront pas pour redonner confiance en la politique. Mais le dialogue peut être renoué sur le temps long d’un mandat présidentiel.

Pour cela, Mesdames et Messieurs les candidats à la Présidence de la République, concrétisez vos promesses ! Nous vous proposons de vous engager solennellement à accomplir vos propositions électorales.

Quoi de mieux en effet au moment où les adresses aux citoyens se multiplient que la fiabilité d’un contrat écrit, signé et évalué chaque année? Dans ce contrat avec le peuple français, vous vous engagerez à accomplir trois mesures dans chacun des thèmes suivants : emploi, logement, santé, éducation déficit public, sécurité. Ce seront vos promesses, ce seront vos échéances de réalisation. La seule chose que nous vous imposons est la mise en place d’un observatoire ouvert à tous, indépendant et transparent. Il sera constitué de citoyens, de responsables associatifs, d’experts, de syndicats et d’élus. Il évaluera et remettra tous les ans aux Français un rapport sur la réalisation de chacun de vos engagements.

Vous avez tous les outils en main pour améliorer la démocratie française, à vous de vous en saisir pour renouer le contrat républicain.

 

Pourquoi je n’irai pas voter en 2012

22 Fév

Les prédictions des sondages sur le nom du prochain Président de la République sont nombreuses et pourtant, aucun institut de sondage ne cherche à quantifier le plus prévisible : l’abstention.

Pourquoi certains ne se déplaceront-ils pas aux urnes en avril, en mai et en juin 2012 ?

Abstention 2012

Abstentionnistes convaincus, citoyens, curieux, venez débattre de cette question le jeudi 8 mars avec Céline Braconnier, co-auteur de La démocratie de l’abstention, Claude Dilain, sénateur PS de Seine Saint Denis ainsi que Razik Metiche de l’association la Balle au Centre de Bobigny.

Informations pratiques :

La conférence aura lieu au 199 Bd Saint Germain, 75007 Paris (Ecole doctorale de Sciences Po). En salle D502 de 19h15 à 21h00.

Retrouvez l’évènement sur Facebook : https://www.facebook.com/events/371571386186551/

Venez nombreux !

Les nouveaux projets de Tous Citoyens

30 Jan

La démocratie de l'abstention

Pour l’association Tous Citoyens, la rentrée est synonyme de nouveaux projets qui viendront ponctuer les mois à venir. Parmi eux, quelques nouveautés!

En partenariat avec d’autres associations dont la Balle au centre (http://www.bac-bobigny.com/2.html), nous travaillerons sur un projet de Contrat Citoyen qui, nous l’espérons, permettra de renouer un dialogue entre citoyens et politiques. Nous vous donnerons plus de précisions par la suite!

Une conférence sera organisée à Sciences Po sur le thème de l’abstention avec comme intervenants Céline Braconnier (auteur avec Jean-Yves Dormagen de La Démocratie de l’abstention) et Rachid Chatri, cofondateur de la Balle au centre. Un troisième invité sera présent.

En parallèle, des rencontres café-débats vont être organisées en banlieue. Elles seront un moyen pour les personnes peu sensibilisées à la vie politique, ou tout simplement curieuses, de venir s’informer et débattre entre elles ou avec des personnalités politiques.

Nous vous attendons nombreux pour y participer!

Première réunion de l’association Tous Citoyens!

22 Oct

Nous avons organisé mercredi 19 octobre 2011 notre première réunion d’information.
Au programme, la présentation de notre programme d’activité :
– Interventions dans des lycées pour débattre de citoyenneté et de questions politiques (au sens large du terme) avec les étudiants.
– Inscription sur les listes électorales des citoyens non-inscrits et mal inscrits de deux bureaux de vote de Saint Denis.
– Organisation de débat avec les citoyens se sentant délaissés par les politiques et qui ne votent plus.
– Soutien au projet de l’association la Balle au centre de Bobigny : « un candidat de l’abstentionnisme)
– Organisation à Sciences Po du RDV des jeunes le 25 novembre 2011.

Nous avons besoin de vous pour mener à bien ce projet ambitieux alors n’hésitez pas à nous rejoindre !